top of page

Fuite des cerveaux

Mobilité internationale des étudiants diplômés canadiens : une enquête sur la fuite des cerveaux

On s'inquiète de plus en plus du fait que les personnes ayant obtenu un diplôme d'études supérieures au Canada se tournent vers l'étranger pour y trouver de meilleures opportunités. Il pourrait en résulter une "fuite des cerveaux" si un grand nombre de ces personnes hautement éduquées et qualifiées choisissaient de s'installer définitivement à l'étranger.

 

L'RPSO a mené une enquête auprès des étudiants actuellement diplômés au Canada et de ceux qui ont récemment obtenu un diplôme d'études supérieures au Canada, afin de mieux comprendre les raisons pour lesquelles les étudiants diplômés et ceux qui viennent d'obtenir leur diplôme prennent les décisions qu'ils prennent.

 

Nous avons constaté que près des deux tiers des étudiants actuellement diplômés qui ont répondu ont déclaré qu'il était probable ou très probable qu'ils partent à l'étranger une fois leur diplôme obtenu et que moins de la moitié des nouveaux diplômés avaient l'intention de rester au Canada (les autres étaient déjà partis ou avaient l'intention de le faire).

 

Les résultats indiquent que les finances et les salaires, ainsi que la disponibilité d'emplois et d'opportunités, sont parmi les principaux facteurs qui poussent les étudiants à partir à l'étranger, tandis que ceux qui prévoient de rester au Canada accordent une plus grande importance aux amis, à la famille et aux proches. Cette constatation est étayée par le fait que les étudiants qui ont fait état de difficultés financières plus importantes étaient nettement plus susceptibles de déclarer qu'ils envisageaient de quitter le Canada. L'importance des facteurs financiers a également été confirmée par les salaires actuels des nouveaux diplômés, ceux qui ne sont plus au Canada ayant en moyenne des salaires nettement plus élevés.

 

D'autres résultats, y compris l'effet du sexe et des étudiants étrangers, peuvent être consultés dans notre rapport ci-dessous. (anglais seulement)

bottom of page